L’entreprise de logistique Urbaser Oy utilise dans ses camions des balances à grue embarquées de Tamtron. Ces balances, faciles à installer et à utiliser, sont aujourd’hui des équipements indispensables car la facturation des déchets passe progressivement du suivi du nombre de levées à la pesée.

Urbaser dispose de plus de 40 balances sur divers camions bennes et camions à ordures opérant dans différentes opérations de logistique des déchets en Finlande – la majorité d’entre eux sur des camions à ordures. Les balances sont reliées aux grues auxiliaires des véhicules. Le groupe Urbaser, dont le siège est en Espagne et qui opère dans le monde entier, compte plus de 44 000 employés. L’entreprise est active dans le domaine de l’élimination des déchets en s’occupant de la collecte et du transport des déchets des ménages, des banques de recyclage et des installations d’entreprise et communales.

Les balances à grue embarquées de Tamtron en cours d’utilisation. Petteri Viitanen vide le conteneur de collecte de carton de la banque de recyclage dans le camion. La balance accrochée au bout de la flèche mesure le poids pendant le levage.

Urbaser possède en Finlande plus de 120 camions – de marques Volvos, Scanias et Merceder-Benzes. La couleur des véhicules est toujours le blanc. Ce sont principalement des camions à ordures, ou des emballeurs d’ordures, familiers du trafic urbain. Outre ceux-ci, il existe des véhicules équipés d’une benne démontable, avec lesquels les déchets des entreprises et autres grands conteneurs à déchets sont collectés. L’une de ces tâches consiste à maintenir la logistique de vidage et de transport des banques de recyclage « Rinki » de Finnish Packaging Recycling RINKI Ltd. Dans ces points de collecte, des matériaux comme le carton, le verre, le métal et le plastique sont collectés. Urbaser livre les matériaux récupérés à partir de ces points de collecte. Les conteneurs métalliques de la banque de recyclage sont vidés dans le conteneur du camion benne. Pour ce processus, il est nécessaire de soulever l’ensemble du conteneur dans les airs. Les camions sont équipés de grues auxiliaires des marques PM, Hiab ou Palfinger. Il y a plus de 40 voitures avec des grues de chargement et elles ont toutes aussi la balance à grue embarquée. Les redevances d’élimination des déchets se développent de plus en plus pour être basées sur le pesage, et le poids de la masse manipulée doit donc être connu dès le départ. 

Le module de pesée inséré entre l’extrémité de la flèche de la grue auxiliaire et le rotateur du grappin. La construction est solide et simple, tout comme l’installation. La balance est sans entretien. La batterie remplaçable est située sous le couvercle noir.

PRENEZ LE CONTRÔLE DES KILOS

Les balances utilisées par Urbaser sont des balances embarquées pour grue Tamtron ANV. Selon Harri Hietala, directeur de l’Urbaser Oy, la plupart d’entre eux sont de la marque ANV DR10. Les capacités de pesage sont de 2 tonnes, 4 tonnes et des modèles spéciaux jusqu’à 10 tonnes. Le système de pesée qui accompagne le véhicule se compose de trois parties : un module de pesée, une unité à distance et un récepteur.

Pour déterminer un poids, l’unité portative affiche d’abord le résultat de la pesée sur son écran. Grâce au récepteur connecté à un écran de cabine, les informations de pesage sont immédiatement stockées dans les systèmes d’information et transmises au client. L’ensemble fonctionne par connexion Bluetooth.

Une fois installée, la balance fonctionne bien pendant longtemps. De temps en temps, il y a des mises à jour. Les mises à jour sont effectuées en cas de besoin avec un port USB de l'écran sous Windows.
Harri Hietala
|
Directeur, Urbaser Oy

CONDUIRE AVEC PETTERI

Nous sommes partis avec le chauffeur Petteri Viitanen pour une petite tournée afin d’inspecter le fonctionnement de la balance dans la pratique. À la banque de recyclage « Rinki », en quelques minutes, le conteneur de collecte de carton en acier est monté à l’extrémité de la grue. En appuyant sur le bouton de la télécommande, l’appareil mémorise le poids dans la grue. Cette opération ne nécessite qu’un simple soulèvement pour mesurer le poids. Ensuite, le bac de récupération est vidé dans le bac de la voiture équipé d’un compacteur de carton. Le conteneur vide est ensuite pesé pour connaître le poids net du matériau collecté. Les informations sont transmises de la télécommande à l’écran de la voiture et de là avec les enregistrements de lieu et d’heure aux systèmes d’information d’Urbaser.

L’écran de la voiture collecte toutes les informations du point d’élimination (c’est-à-dire le lieu, les poids et l’heure) et les communique au système du client via un réseau de données. L’information arrive avant même que le véhicule ne quitte le site de collecte.

L’utilisation de la balance ne ralentit pas du tout la vidange et les informations collectées sont immédiatement disponibles pour une utilisation ultérieure. La voiture de Petteri est également équipée du chargeur de batterie de la balance. Le module de pesée utilise des batteries, car l’unité de pesée suspendue à l’extrémité de la grue de chargement serait difficile à faire fonctionner avec de l’électricité. Une batterie de rechange se charge sur le tableau de bord de la voiture tandis que l’autre est installée dans la balance. Selon Petteri, la batterie doit être remplacée plusieurs fois par semaine. Cela prend environ une minute – ouvrez trois vis hexagonales, et remplacez la batterie vide par une nouvelle à sa place. L’unité à distance notifie l’état de charge de la batterie de la balance. L’unité portable est à son tour chargée avec un chargeur USB. La balance elle-même est sans entretien.

PRENEZ LE CONTRÔLE DES INFORMATIONS

Une connaissance essentielle dans la logistique environnementale d’aujourd’hui est le poids des matériaux collectés. La facturation passe progressivement d’un suivi du nombre de levées à une facturation basée sur la pesée. Cela signifie que tout le matériel est pesé. Outre la facturation, les mesures pondérées sont utilisées à des fins statistiques. À l’avenir, les trajets pourront être optimisés en fonction du matériau collecté. Le directeur Harri Hietala est satisfait des opérations de Tamtron. Un merci particulier au service maintenance. Si, pour une raison rare, il y a un problème avec la balance, il y a toujours et rapidement des instructions pour résoudre le problème. De plus, Tamtron informe toujours bien de la disponibilité de nouvelles mises à jour.

« Notre flotte de véhicules va s’agrandir avant la fin de l’année. Ils auront aussi quelques chargeurs, donc je vais peut-être aller chercher des balances à l’usine Tamtron », conclut Hietalainen.

Texte : Esa Suominen

En savoir plus sur l'industrie